Méditez… à la pétanque

Publié par Caroline G. le

Je vais vous conter une petite histoire de pétanque.

Cela se passe à côté de Marseille, en plein après-midi.

Le soleil est au zénith, les cigales chantent et, sur la place d’un joli petit village, deux joueurs : un jeune novice et un vieux joueur de boules taquinent le cochonnet.

Le jeune homme, qui depuis un moment n’arrive pas à marquer de points car ses boules sont un peu trop éloignées du cochonnet, demande à son adversaire :

« Que faut-il faire et ou qu’est-ce que je ne fais pas pour que ma boule arrive à coller au cochonnet ? »

L’expert en pétanque, de 40 ans son ainé, explose de rire et dit : « Pourquoi poses-tu la question à l’envers ? La véritable question est : qu’est-ce qui empêche ta boule de s’approcher du cochonnet ? »

Et en éclatant de nouveau de rire, il ajoute : « Car coller au cochonnet est la vocation de chaque boule. »

Le jeune homme alors repose la question à l’endroit : « Qu’est-ce qui empêche ma boule d’approcher le cochonnet ? »

Et le vieil homme répond : « Deux choses : ton désir de réussir ou, au contraire, ta crainte d’échouer. Tes préoccupations intellectuelles sont la source de ton échec. Si tu laisses juste le geste se faire en te concentrant seulement sur le lancer de ta boule sans pensées, sans but, sans désir, sans fierté et sans peur, alors ton lancer se fera en toute liberté et atteindra son but immanquablement. »

Le jeune joueur, sans plus attendre, envoya sa boule qui retomba et se figea au sol, collée au cochonnet.

Merci à Christophe Lorreyte